Centres de correction auditive
L'audition, comment ça fonctionne?
Le vieillissement naturel de l’oreille.  
Le temps passant, une déficience auditive augmente lentement, jusqu’au jour où vous devez vraiment faire quelque chose pour remédier à cette insuffisance. 
Le premier indice est qu’un jour, vous vous trouvez en train de dire: “j’entends bien, mais je ne comprends pas ce que vous dites!”. Cela se produit de plus en plus souvent, en particulier lorsque vous êtes en groupe ou dans un environnement bruyant. 

Un phénomène naturel dû au vieillissement de l’oreille 
Les troubles de l’audition sont, le plus souvent, dus à une perte auditive dite “de perception”. Celle-ci se produit lorsque certaines cellules ciliées délicates de l’oreille interne sont endommagées et donc incapables de transformer les sons en signaux électriques envoyés au cerveau. Une longue exposition aux sons forts peut être la cause de cette déficience, mais souvent, le vieillissement naturel en est la raison principale. La perte d’acuité liée au vieillissement des organes de l’ouïe est appelée “presbyacousie”. Ce phénomène est à l’oreille ce que la presbytie est à la vue. 


La perte d’acuité auditive est un phénomène naturel, lent et insidieux que l’on ne doit pas laisser s’installer. C’est pourquoi il est recommandé, dès 50 ans, de faire régulièrement tester son audition. La presbyacousie n’est pas synonyme de surdité: être malentendant ce n’est pas être sourd! Un malentendant peut retrouver une audition normale s’il a recours à une correction auditive. Etre malentendant ne doit donc pas être vécu comme un handicap irrécupérable car il existe des solutions adaptées à chacun pour compenser le vieillissement naturel de l’oreille.  
Malaudition et compréhension 

Les cellules ciliées de l’oreille interne transforment les sons en impulsions électriques avant de les envoyer au cerveau. Certaines cellules sont sensibles aux sons graves, d’autres aux sons aiguës. 
En général, avec l’apparition de la presbyacousie, on perd d’abord les aiguës, c’est-à-dire les voyelles, particulièrement en milieu bruyant. Les consonnes deviennent alors moins sonores, car elles “sonnent” avec les voyelles. Le message parait alors ne plus signifier grand-chose : la compréhension de la parole est compromise.  
Lorsque la perte d'audition se situe dans les fréquences graves, cela touche la compréhension des consonnes et donc la compréhension globale.
Compréhension normale
Compréhension malaudition